Rapport d’activités 2006 - 09 décembre 2006

publié le 22 décembre 2006 (modifié le 25 mars 2011)

RAPPORT D’ACTIVITE 2006

Le bureau actuel comporte huit membres : Jackie Avenel, Jean-Michel Baudé, Cécile Depretz, Jacques Dewailly, Christian Lorenz, Marie-Pierre Sion, Victor Sion, Claude Wauquier. Il a été élu en novembre 2005, puis confirmé en mars 2006.

Depuis décembre 2005, il y a eu 12 réunions de bureau : 13 décembre( 7 présents), 10 et 31 janvier ( 6 et 7 présents), 28 février (6 présents), 14 mars (7 présents), 11 avril (7 présents) , 9 mai (8 présents), 13 juin (7 présents), 5 septembre (7 présents), 10 octobre (6 présents), 13 novembre ( 6 présents), 4 décembre (6 présents). Donc, une forte implication de la majorité des membres du bureau. Il faut signaler que Cécile et Jacques, qui sont arrivés un peu par hasard dans le bureau, sont devenus de vrais militants du vélo, et c’est un motif de satisfaction. Il s’agit d’un travail collectif, et les décisions importantes sont prises collectivement.

La communication interne s’est appuyée essentiellement sur trois supports : le site internet, la messagerie électronique et la lettre trimestrielle.

Le site internet a été refondu grâce à un logiciel libre Spip. Le travail a été réalisé par Claude. Les membres du bureau ont la possibilité d’intervenir sur le site, ajouter des articles ou des commentaires. La difficulté est de maintenir la permanence de l’information. Il y a encore des progrès à faire.

L’intérêt de la messagerie électronique réside dans sa rapidité d’exécution : il est si facile de rédiger un message à l’ensemble des adhérents connectés, de les inciter à consulter le site, à leur envoyer le compte-rendu des réunions de bureau, de les appeler à une réunion, une distribution de tracts,...Il reste par contre la difficulté de contacter les adhérents non connectés : un courrier leur est envoyé pour la lettre trimestrielle ou les convocations d’AG, mais c’est une procédure lourde.

Nous avons fait un effort pour maintenir une lettre trimestrielle, paraissant à chaque changement de saison. Pour l’instant, le pari a été tenu, trois lettres sont parues : printemps, été, automne. Elle a été mise sur le site internet, et déposée dans la boîte à lettre des adhérents non connectés. La diffusion de cette lettre mériterait d’être étendue aux élus, aux associations proches. Le contenu s’efforce de rester à proximité de nos préoccupations proches. Nous n’avons pas trop de retour sur cette lettre.

La communication externe s’est faite par l’intermédiaire de la presse, qui a relayé nos manifestations par plusieurs articles et photos.

La défense de la place du vélo au quotidien se fait dans le contact avec les élus, les administrations, les associations. Nous avons voulu développer des relations consensuelles, dans le but dêtre reconnu comme représentant légitime des usagers du vélo. Il y a eu de notables progrès avec la période précédente. Ainsi, nous avons noué des contacts avec la CAD, le SMTD, le Président de la commission Transports du Conseil Régional, le centre social du faubourg de Béthune.

Nous intervenons également, par courrier ou réunion, sur des points particuliers :

La Trame verte et bleue dans le Douaisis : contact avec JL Hallé, réunions du comité de pilotage et des commissions de travail ;

le parking gardé de la gare de Douai ;

Courrier au maire, réunions avec les services techniques et la commission extra-municipale de la circulation de la ville de Douai ;
office de tourisme de Douai ;

en soutien à un groupe d’étudiants de l’Ecole des Mines.

Les manifestations

le 4 mars : AG extraordinaire des adhérents, pour décider de l’orientation de l’action en 2006, une vingtaine de participants ;

vendredi 17 mars:Journée « Agir pour l’Environnement » de l’UE de Flers, stand de Droit d’Vélo avec l’exposition de la Fubicy ;

vendredi, samedi et dimanche 21, 22 et 23 avril : congrès national de la Fubicy à Amiens, Marie-Pierre et Victor Sion, du bureau, et Pierre Kokoszynski y ont participé ;

le dimanche 30 avril,sortie vélo de l’Ecole des Mines : vu les conditions météo déplorables et les congés, très peu de participants ;

dimanche 14 mai : Stand à la Fête de la randonnée d’Hamel. Exposition, montage vidéo, dépliants de l’association, le stand s’étoffe ;
le samedi 17 juin : inauguration de la piste face à l’usine Renault, nous étions dix cyclistes de l’association ;

dimanche 4 juin : Fête européenne du vélo : nous avons organisé le TRAM-TOUR à Douai, sur les traces de l’ancien tramway, et du nouveau. 80 à 90 participants avec familles et enfants ; Intervention d’un commercial du SMTD ;

le dimanche 2 juillet, randonnée Vitales, de la CPAM : circuit de 22 km du côté d’Esquerchin, 8 particpants (la publicité de la CPAM est minimale !) ;

samedi 2 septembre : inauguration de la ligne (tout à fait irrégulière !) de vélo-bus entre Courchelettes et la foire-expo de Douai : nous étions une quinzaine de participants, en particulier du centre social du Faubourg de Béthune ;Nous voulions démontrer qu’il était possible de se rendre à la foire en vélo ;

dimanche 17 septembre : Sortie de Walcheren : 55 participants, apparemment très satisfaits de cette sortie au vrai pays du vélo ;
dimanche 1er octobre, raid Bassin Minier : balade au nord de Douai et premier marquage de vélos, 25 participants ;

du 16 au 22 septembre : Semaine de la mobilité. Notre participation a été symbolique, vu le peu de préparation, cependant nous avons distribué des brochures « Bougez autrement », aux écoles élémentaires rue d’Arras et d’Esquerchin ;

semaine de la sécurité du 16 au 23 octobre : distribution de dépliants (sens giratoires et dépassement de cyclistes) ; nous sommes neuf distributeurs de tracts. Contact avec les auto-écoles pour déposer des dépliants sur le dépassement des cyclistes ;

samedi 21 octobre 15h : Réunion publique avec l’ensemble des adhérents sur la prévention du vol et le marquage de vélos. 18 participants, dont deux vice-présidents de la CAD et débat très intéressant sur la sécurité routière et la prévention du vol de vélos ;

dimanche 19 novembre,Fête du tram : découverte des nouvelles pistes cyclables, visite plutôt improvisée à la demande du SMTD.

Le marquage de vélos

« Pour favoriser le développement de l’usage du vélo en agglomération, le marquage des cycles est un moyen d’action contre le vol ; L’association pourrait réaliser des opérations de marquages régulièrement. »(perspectives 2006- pour l’AG du 4mars).

Dès le mois d’avril, nous avons travaillé à l’élaboration d’un dossier de financement d’une machine à graver les vélos. La CAD et le SMTD ont répondu favorablement par retour.

Depuis le mois de septembre, la machine est arrivée. Nous en sommes encore à la période de rodage. 36 vélos sont gravés à ce jour.

Le commissaire de district de Douai, Monsieur Richard, est très intéressé par cette personnalisation des vélos qui, à terme, pourra solutionner leurs problèmes.

CONCLUSION

Le bureau a eu la satisfaction de voir participer un nombre important d’adhérents, aux sorties, aux distributions de tracts, aux réunions. C’est un début, nous comptons bien ne pas en rester là.
Par contre, nous avons un regret : nos actions sont trop centrées sur Douai.

Certes, c’est la ville-centre, et il y a encore beaucoup à faire. Mais, ailleurs, c’est bien pire ! Aidez-nous à sortir de Douai !

De nombreuses manifestations ! Est-ce trop ? Est-ce trop peu ? Est-ce que l’on s’éparpille trop ? Aux adhérents d’en débattre.

Ce qui est certain, c’est que pour exister, être reconnu, écouté, compris, approuvé et suivi, il faut se montrer. Chaque semaine, les autorités publiques, la presse pointent la nécessité de limiter la place de la voiture en ville. Pourtant, quand il s’agit de passer à l’acte, les décisions sont toujours timorées. Les élus hésitent à affronter le lobby automobile qui est bien trop puissant.

A nous donc, partisans convaincus du vélo, de défendre sa place dans la cité. C’est le sens de nos interventions multiples.