Contenu

Rapport d’orientation 2007 - 9 décembre 2006

Pour poursuivre l’objectif de l’association du développement des modes de déplacement doux dans le Douaisis, le bureau propose de développer les points suivants :

* Utiliser toutes les opportunités pour mobiliser les adhérents et sensibiliser l’opinion publique sur la place du vélo et des modes de déplacement doux : semaines de la mobilité (septembre), de la sécurité (octobre), fête du vélo (1er WE de juin), TransVal de Sensée ( 2ème dimanche de mai),... ;

* Concernant la semaine de la mobilité en septembre 2007, agir dès le début d’année pour associer les collectivités locales (avec l’arrivée prochaine du tram) (communes et CAD), les centres sociaux,.. pour en faire un grand événement pour le développement des modes de déplacement doux ;

* Agir pour faire reconnaître notre rôle de représentant des cyclistes quotidiens, ce qui n’est pas encore le cas dans les projets d’aménagements de voirie. Nous voudrions pouvoir intervenir en amont des projets d’aménagement pour garantir la présence d’aménagements cyclables, plutôt que d’intervenir à postériori pour limiter les dégâts ;

* Revendiquer la création de la Maison du Vélo, inscrite dans le PDU ;
* Développer les contacts avec tous les partenaires locaux : centres sociaux, associations, élus locaux, services de l’Etat,... ;

* Développer les interventions de l’association à l’extérieur de Douai. Notre action est trop centrée sur la ville-centre où il y a encore beaucoup à faire, mais c’est bien pire ailleurs ;

* Développer le nombre d’adhérents et assurer ainsi une meilleure représentativité des cyclistes. Pour cela proposer une cotisation individuelle plus basse (5€), une cotisation familiale (8€), une cotisation de soutien (10€ et plus) ;

* Organiser au moins une sortie de l’association à l’extérieur, comme à Walcheren. L’organisation de sorties n’est pas l’objectif premier de notre association, cependant les participants aux sorties précédentes en redemandent souvent. C’est l’occasion de découvrir des régions avec des pistes cyclables, de faire des adhérents ;

* Développer le marquage de vélos dans les établissements scolaires, les centres sociaux, dans les différentes manifestations locales ;

* Utiliser au maximum le site internet pour faire connaître notre activité ;

* Réunir les adhérents en assemblée sur un thème, car notre association a un rôle de formation auprès de ses adhérents ; Au 1er trimestre, le thème portera sur le tram et les aménagements cyclables ;

* Réaliser des visites d’expertise sur le terrain pour lister les points noirs et informer les responsables politiques et la presse sur leurs résultats ;

* Elargir le bureau pour faire face à toutes ces propositions. Concrétement, le bureau sortant est composé de sept personnes, il en faudrait trois ou quatre de plus.