Rencontre du 4 mars 2008 avec les services du département du Nord

publié le 29 juin 2008

Compte-rendu de réunion de travail entre l’ADAV, Droit d’Vélo et le Département (services du Lapin des Champs) le 4 mars 2008.

Les services de voirie du Département sollicitent régulièrement les associations de cyclistes pour réagir sur les projets d’aménagements de voirie dans le Douaisis. L’ADAV a une convention avec le Conseil Général pour intervenir sur tous le territoire. Nous réagissons sur les projets proposés.

RD 47 Arleux - Hamel - Tortequesne (62). Des aménagements cyclables, à priori des bandes, seront réalisés sur la RD 47 mais s’arrêteront à la voie communale qui mène à Lécluse car le département du Pas de Calais ne souhaite pas poursuivre les aménagements entre Tortequesne et la limite du Nord.

Cuincy / RD 125 - intersection avec la RD 643. Sur la rocade Douai-autoroute, le maire demande la mise en place d’un giratoire à la place du carrefour à feux. Le Département préfèrerait conserver le carrefour à feux plus favorable aux déplacements à vélo.
Présentation d’un projet avec une piste cyclable bidirectionnelle jouxtant un trottoir côté Nord (HLM). L’ADAV et Droit d’Vélo acceptent cette solution, mais demandent également la réalisation d’une piste unidirectionnelle que la moitié sud du giratoire. Accord du Département pour étudier cette demande. Afin de faciliter la traversée des branches d’entrées et sorties du giratoire, il est demandé d’étudier la possibilité de réduire le nombre de files en entrée et sortie sur le giratoire. Le Département accepte cette proposition et étudiera à nouveau le projet en réduisant les branches à une voie tout en se laissant la possibilité de revenir par la suite à deux voies si l’importance du trafic l’exigeait.
Bugnicourt RD 47 - voie nouvelle. Sur la route Douai - Cambrai, en sortant de Bugnicourt, un giratoire sera construit cet été à partir duquel partira une voie nouvelle vers la route de Fressain (sorte de contournement). Cette nouvelle voie de 6 m sera bordée de pistes unidirectionnelles sur trottoir de 2,20 m. L’ADAV demande que ces pistes soient connectées au giratoire. Le Département étudiera leur prolongement pour qu’elles puissent démarrer et aboutir au niveau de l’anneau avec si possible une protection ponctuelle en entrée et en sortie.

RD 938 Râches - Flines lez Râches - Coutiches. Projet de réalisation d’une piste bidirectionnelle de 3 m reliant dans un premier temps Râches à Flines, puis de deux pistes unidirectionnelles de 2,20 m reliant Flines à Coutiches. L’ADAV et Droit d’Vélo demandent de revoir l’insertion de la piste sur la chaussée après l’îlot qui marquera l’entrée de Coutiches pour éviter aux cyclistes de se faire « coincer » par les automobilistes. L’îlot sera déplacé pour éviter cet inconvénient. La RD 938 sera ainsi à terme équipée d’aménagements cyclables. L’ADAV demande l’inscription et l’étude d’une liaison cyclable entre les RD 938 et 549. A ce jour, il manque en effet des aménagements cyclables à l’extrémité de la RD 549 en amont du giratoire qui assure la connexion avec la RD 938.
RD 13 Loffre -Vivier de Sin le Noble. Projet d’une piste bidirectionnelle au nord, déjà évoqué lors de notre précédente rencontre. A l’entrée de Sin, la piste sera jumelée avec la boucle n°3 de la CAD. Côté Sin le Noble, un raccordement au giratoire est prévu. Côté Loffre la piste s’arrêtera à l’entrée de l’agglomération. L’accès se fera avant l’îlot central qui marque l’entrée de la commune. La sortie se fera à l’extrémité de ce même îlot afin de protéger la traversée et la réinsertion des cyclistes dans la circulation générale.

Douai -Place Lhérillier. L’avis de l’ADAV et de Droit d’Vélo est sollicité pour une éventuelle modification du giratoire, sachant que les travaux de la ligne 2 du tram sont prévus d’ici trois ans. Ce giratoire surdimensionné, aux multiples branches, ne facilite pas la circulation des cyclistes. Finalement, après discussion, il est décidé de ne rien modifié avant les travaux du tram. De simples marquages, sans travaux de voirie susceptibles de réduire les emprises dédiées à la circulation, ne contribueraient certainement pas à une meilleure sécurité des cyclistes.
Rieulay. Réalisation d’un by-pass pour les cyclistes au niveau de l’îlot qui marquera l’entrée de la localité.

Giratoire RD 957 et 645 entre Aniche et Somain. Le carrefour à feux sera supprimé au profit d’un giratoire qui intégrera une piste cyclable bidirectionnelle. L’ADAV demande à bien raccorder l’ensemble des aménagements cyclables qui arrivent sur ce carrefour car pour l’instant un certain « flou » existe et le cycliste ne sait pas trop où il doit aller. Il est également demandé à l’unité territoriale de Douai d’étudier la possibilité de poursuivre les aménagements cyclables en direction d’Abscon pour se raccorder au projet suivi par la subdivision de Denain.
RD 8a Râches. Sur une petite route de troisième catégorie entre Râches et Roost-Warendin, à la demande de la mairie, un projet de piste cyclable bidirectionnelle est étudié. L’aménagement projeté est peu satisfaisant, car discontinu et avec une alternance de côté. L’ADAV et Droit d’Vélo iront sur place pour voir la situation avant de donner un avis définitif. [Après repérage sur le terrain, l’ADAV et Droit d’Vélo pensent opportun de conserver la piste projetée entre RW et Râches en supprimant la section d’environ 150 m comprise entre les rues de l’Egalité et Pasteur (le long du parc). La piste pourrait ainsi commencer à la sortie de RW et se terminer au niveau du chemin agricole qui fait face à la rue de l’Egalité.

RD 120 Auby - Leforest. Présentation d’un grand projet, sorte de contournement d’Auby, avec un nouveau pont sur la Deûle et une nouvelle route pour rejoindre Leforest. L’implantation du franchissement de la voie ferrée Lille - Douai n’est pas encore définitif. La continuité cyclable et piétonne entre Auby et Leforest par la RD 120 actuelle sera conservée, mais avec un dénivelé. La nouvelle voie sera bordée d’une piste bidirectionnelle. Des bandes seront réalisées sur la route qui reliera Auby à la voie nouvelle. Il conviendra d’essayer de poursuivre les aménagement dans la zone industrielle.

Il est prévu de se revoir en juin, puis d’organiser deux réunions annuelles.