Des vélos différents pour des utilités différentes...

publié le 15 mars 2011 (modifié le 5 avril 2017)

A chaque utilisateur et à chaque utilisation son vélo. Comment choisir le bon !
(article de mars 2010)

Que vous soyez cyclo-sportif, ou plutôt rouleur tranquille, homme ou femme, il existe un vélo fait pour vous.
Vous choisirez votre vélo aussi en fonction de la nature de votre parcours pour aller travailler, pour vous balader, pour faire Paris-Roubaix...

Ensuite que vous ayez quelques montées ou que le trajet soit majoritairement plat, influera sur le nombre de vitesses. Que votre trajet se fasse en milieu urbain, ou hors agglomération, influera sur les équipements du vélo.
Les cadres en acier sont très résistants et encaissent parfaitement les vibrations. De plus en plus, on utilise l’aluminium, plus léger, le très haut de gamme se faisant en carbone.
Tous les vélos vendus en France doivent posséder un minimum d’équipements de sécurité.

Morpho-typologie des vélos

Le vélo de ville

Ces vélos sont prévus pour circuler en ville en toute tranquillité.

velo ville homme
velo ville dame

Dans cette catégorie on trouve le vélo Hollandais et ses dérivés, ainsi que l’ensemble des vélos non sportifs. Ils ont quelques vitesses (de 3 à 7 ou 8) et sont robustes.

Les équipements varient, panier, sacoches... Il sont généralement équipés de pneus sans crampons, idéaux pour les trajets sur bitume et enrobés.

La plupart des vélos pliants peuvent se classer dans cette catégorie.

Le VTC : vélo tous chemins

Vélo polyvalent, route, piste, chemin ; avec roues de 700, à vitesses (de 15 à 27 suivant la roue libre arrière, avec généralement trois plateaux au pédalier). Équipés de garde boue et de porte bagages, il est parfait pour un usage journalier. Il ressemble fort au vélo de ville si ce n’est que ses pneus lui permettent de rouler sur tous les revêtements sans soucis et qu’il est parfois équipé d’une suspension sur la fourche avant.

Le VTT : vélo tout terrain

Spécialiste du déplacement sur les chemins, en forêt ou à la campagne, c’est un baroudeur.

vtt semi-rigide
vtt suspendu

On peut l’utiliser en ville en changeant les pneus crampons par des pneus plus lisses. A la base conçus avec un cadre rigide, ils peuvent être équipés d’une suspension à l’avant (vtt semi-rigide, IMG à gauche) ou avant et arrière (vtt tout suspendu, IMG à droite).

Le vélo pliant

Ils sont équipés de roues de 16" ou de 20", ils sont très vifs et passent pratiquement partout. Ce sont les rois de l’inter-modalité. Déplié, on se déplace comme avec un vélo normal. Plié, il vous suit dans le train, se range sous le bureau ou dans un placard. Ils ont les mêmes équipements que les grands (vitesses, garde boue, porte bagage) avec la compacité en plus. Ce gain de place étant reporté sur leur prix.
Il existe aussi des modèle en roues normales (700 ou 26"). Ils sont donc moins compacts mais peuvent être mis dans un coffre de voiture ou dans une berline sans modifier les sièges arrières.

Le vélo de course

Afin de respecter son caractère sportif, il n’a ni garde boue, ni porte bagage. Les leviers de vitesses anciennement sur le cadre sont maintenant intégrées avec les commandes des freins. Ces vélos sont légers et très rapides. Il sont parfaits pour les parcours sans arrêts, principalement sur route avec de bons revêtements.

L’hybride :

A mi-chemin entre vélo de course et vélo de ville.
Ces vélos sont typé sportif, très maniables et vifs en ville. Le cadre s’apparente à un vélo de course, et le guidon à celui d’un VTT.

Le VAE : vélo à assistance électrique

Ce type de vélo est appréciable pour les long trajets (entre 15 et 30km), ou pour reprendre une activité vélo sans trop forcer. Le pourcentage d’assistance est réglable, mais celle-ci se coupe au dessus de 25km/h. C’est une batterie qui alimente le moteur d’assistance, il est nécessaire de pédaler pour le faire fonctionner !
Ces vélos sont plutôt chers à l’achat (+de 1200€) mais il existe des kits pour transformer un vélo en VAE. Mais attention aux normes.
Tous les vélos peuvent être assistés électriquement. Le moteur d’assistance se trouve soit dans une roue (très souvent la roue avant), soit au niveau du pédalier et enfin directement en prise sur le pneu (un peu comme les anciens VéloSolex).

Les vélos TRÈS particuliers

Les vélos cargos (ou vélos-brouettes), les triporteurs, les tricycles et les "longtails"
Les vélos de cette catégorie sont à classer dans les véhicules dits utilitaires.

Backfiest (c) velo-cargo

Vélo cargo
Une "caisse" est intercalée entre le guidon et la roue avant pour les vélo-cargos, on y transporte ses enfants ou ses courses, ou du matériel professionnel

 

triporteur Nihola (c)

Triporteur
Comme le vélo cargo, la charge est sur l’avant. Cela permet de surveiller ce qui se passe tout en circulant

 

tricycle

Tricycles la charge est sur l’essieu arrière et peut avoisiner les 200kg.
On peut y transporter ses courses et presque n’importe quoi d’autre...

 

kona-ute en grand format (nouvelle fenêtre)
kona-ute

Les longtails Ce sont des vélos conçus pour transporter/tracter/tirer des charges volumineuses et/ou lourdes. les deux principales marques avec leur modèle - Kona UTE et Yuba MUNDO -

 

Ils sont presque tout aussi maniables qu’une bicyclette classique, une fois l’encombrement et le rayon de braquage maitrisé.
NOTA : Les tricycles et les trikes (voir plus bas) sont des bicyclettes très stables qui peuvent être utilisées par des personnes ayant un gros handicap au niveau des déplacements.

Les autres vélos...

Il existe encore quelques variantes de bicyclettes...
- Les BMX ou vélos de bicross ;
- Les vélos couchés à deux roues ou à trois roues : les trikes ;
- Les tandems
- Les vélos d’appartement Euh, non, le vélo sur place, on va pas loin avec... (’o’)

Images © internet 2010, sites respectifs des marques.


Vous ne savez pas quoi choisir, vous voulez des précisions et des conseils...
Vous avez un vieux vélo, est-il bon à changer? Peut-être pas...
Vous pouvez nous poser vos questions.
Didier L.
Utilisateur régulier
du vélo pour se déplacer