Le SCOT, Késako?

publié le 29 mai 2011 (modifié le 22 décembre 2011)

Figurez-vous que l’on ne fait pas n’importe quoi dans le Douaisis au point de vue aménagement du territoire, même si parfois la réalité du terrain semble contredire ce principe. Les communes ne sont plus maîtresses chez elles, c’est tant mieux ! Ainsi, il n’y a plus de concurrence entre communes pour l’installation d’une Zone d’Activité Commerciale, par exemple.

Les 65 communes du Douaisis sont regroupées au sein de quatre intercommunalités : la CAD, la Communauté de Communes (CC) de Cœur d’Ostrevent, la CC d’Espace en Pévèle, la CC de Cœur de Pévèle. Et ces quatre intercommunalités sont elles-mêmes regroupées au sein du SCOT, syndicat intercommunal chargé d’élaborer un Schéma de Cohérence Territorial (SCOT).

Territoire du SCOT du Douaisis

Le premier SCOT a été élaboré et adopté en 2007, il fixe des règles d’urbanisme, d’aménagement du territoire, parle d’aménagements commerciaux, d’organisation de l’espace et d’environnement et de déplacements. Il rend cohérent la vie collective dans le territoire du Douaisis.

Ce document est déjà en révision, de par la loi, et une enquête publique est en cours actuellement du 20 mai au 20 juin, avec gros dossiers à lire et permanence de commissaires enquêteurs. Pour les citoyens curieux et soucieux de l’évolution du Douaisis dans les 15 ans à venir, un conseil, consultez le site du syndicat :
- http://www.scot-douaisis.org


Pour notre association, nous devrions participer à l’enquête pour montrer notre intérêt à la fixation de principes rééquilibrant le partage de la voirie, surtout en agglomération. Pour ceux qui souhaitent apporter leur contribution, veuillez contacter l’association pour élaborer une position collective .

Cet article fait partie de la Lettre DDV n°54
- retourner au sommaire
- téléchargez la Lettre-DDV-54 (format pdf - 2.4 Mo - 22/12/2011)