Cas n°3 - Choc sur passage piéton

publié le 2 juin 2012 (modifié le 9 octobre 2015)
Schema03
Schema03
Choc sur « passage piéton »

Vous roulez sur un trottoir (sans aménagement cyclable), les voitures ne s’attendent pas à vous voir surgir à vélo du trottoir sur le passage piéton, donc vous pouvez être sûr que le choc en cas d’accident sera conséquent.

Comment éviter cette collision :
Vous avez certainement une bonne (mauvaise) raison pour circuler sur un trottoir... Donc :

1. Ralentissez. Ralentissez suffisamment pour être capable de vous arrêter complétement si nécessaire.

2. Circulez feux allumés. Si vous roulez de nuit, il vous faut absolument utiliser une lumière avant. C’est requis par la loi, de toute façon. sinon de jour vous pouvez utiliser un éclairage clignotant.

 

Conclusion : Ne circulez pas constamment sur le trottoir pour commencer. Et traverser sur les passages protégés piétons peut s’avérer une manœuvre fort dangereuse. Le vélo et la bicyclette sont classifiés comme des véhicules donc doivent dans la quasi majorité des cas emprunter les chaussées et les aménagements cyclables spécifiés.
Ce type d’accident est difficile à éviter, ce qui est une raison excellente d’éviter de rouler sur le trottoir tout simplement.

Une dernière raison d’éviter de rouler sur les trottoirs est que vous êtes une menace pour les piétons. Votre vélo est aussi dangereux pour les piétons que les voitures le sont pour vous. Pour finir, rouler sur le trottoir est illégal, sauf exception (NdT pistes cyclables sur trottoir). Si vous avez l’intention de rouler sur le trottoir, faites le lentement et avec précaution, SURTOUT quand vous traversez une rue. (NdT les zones piétonnes ne sont pas des trottoirs)

L’article original est ici : http://bicyclesafe.com/
Une première version française a été réalisée pour/par le site associatif LVV de Lyon (La Ville à Vélo). Adaptation, modifications DDV par Lydr2Douai