Contenu

OPÉRATION CYCLISTES, BRILLEZ

La période hivernale approche, les conditions de circulation en début et fin de journée seront rendues difficiles par la baisse de luminosité. Le code de la route exige qu’une bicyclette soit correctement équipée :

  • d’un feu jaune ou blanc à l’avant émettant une lumière non éblouissante (art. R413-3)
  • d’un feu rouge à l’arrière nettement visible (art.413-4)
  • de dispositifs réfléchissants : blanc à l’avant, rouge à l’arrière,
  • de dispositifs réfléchissants : orange sous les pédales et latéralement (sur les rayons des roues) (art.413-18 à 20)

Il en va bien sûr de la sécurité des cyclistes, et de leur responsabilité, ainsi que de celle des parents qui laissent leurs enfants partir au collège sans éclairage. Sans ces équipements, le cycliste est passible d’une contravention de 1ère classe (amende forfaitaire de 11€).
Il est vivement conseillé de porter des vêtements de couleur claire et des bandes réfléchissantes (ou gilet) .
Enfin, depuis le 30 juillet 2008 le code de la route impose la nuit, ou le jour par visibilité insuffisante, au cycliste le port d’un gilet de haute visibilité hors agglomération (art.431-1). En cas de non-respect, la contravention est de 2ème classe (amende forfaitaire de 35€).
Notre association programme dans le courant du mois d’octobre une campagne d’information auprès des cyclistes à ce sujet.

Cet article fait partie de la Lettre DDV n°55 de l’automne 2011
- retourner au sommaire
- téléchargez la

PDF - 337.8 ko
Lettre-DDV-55