Contenu

Faire ses courses à Vélo? Mais si c’est possible !

Et si on allait chercher le pain à vélo? On l’a tous fait, au moins une fois, avec le petit dernier qui sait maintenant rouler sans roulettes...

Le pain c’est facile, mais comment faire pour la supérette, pour le supermarché (Match, Carrefour City, Lidl, Netto ou Aldi), et pourquoi pas l’hyper (Auchan, Intermarché, Carrefour ou Leclerc) ?

Et bien croyez-moi ou pas, mais des solutions existent, aussi bien pour transporter les commissions, que pour stationner correctement son vélo. Soyez sans crainte, c’est souvent le deuxième point le plus problématique : le stationnement du vélo.
Rouler chargé ne pose pas de problème, stationner en est un. Nous proposons sur le site une lettre-type que vous pouvez reproduire ... et aussi distribuer !

Les 3 solutions pour transporter ses courses à vélo !

  1. Emporter sur soi : avec un sac à dos ou une besace
  2. Emporter sur le vélo :
    - avec l’aide de sacoches, sacs, panier, ou une caisse fixée sur le vélo ;
    - avec un vélo utilitaire type vélo LaPoste (Kona Ute, X-tra Cycle, Yuba Mundo,...) ;
    - avec un vélo "spécial", un vélo cargo, un triporteur ou un tricycle,
  3. Emporter derrière le vélo : avec une remorque (1 roue, 2 roues ou un caddie)
  4. En Mixant les 3 modes précédents !!!

Les solutions sont dans un ordre croissant de prix, c’est évident, mais lorsqu’on décide d’investir, l’amortissement est vite réalisé. Il est tout a fait possible de transporter l’équivalent d’un caddie de supermarché avec un vélo. Si ce n’est pas possible en une fois, en deux fois c’est fait, et aucune dépense d’essence, de stress à chercher une place de parking "bien placée", etc...

1) Emporter sur soi

© www.aixenprovencecyclechic.fr
Le sac à dos est idéal pour une course d’appoint. La baguette, le complément "oublié" de la liste des courses du weekend, ou tout simplement le petit plus pour se faire plaisir !

On y fourre un peu tout, à condition que ce ne soit pas trop "fragile".

Mais il existe maintenant des modèles à compartiments bien pratiques (exple : sac pour appareils photos numériques). Il ressemblent à nos besaces d’antan. Ce n’est pas la méthode la plus confortable, mais pour un petit truc, c’est parfait.
Le prix d’un sac à dos démarre à 5€

Il existe des sac professionnels, les messengers-bags qui peuvent contenir jusque 30l (pas 30kg). Mais là les prix s’envolent, il faut compter 100€ minimum

 

2) Emporter sur le vélo

JPEG - 88.7 ko
Raymond : sac
JPEG - 97.8 ko
Philippe : Paniers
JPEG - 110.4 ko
Victor : sacoches + panier

© gart.com

On commence à s’organiser avec le transport sur le vélo.

L’accessoire a minima est la paire de sacoches, bien plus pratique que le transport de sacs sur le cintre ou à bout de bras !!!
Ce qui peut s’avérer dangereux en cas de déséquilibre.

—sacoches, paniers, caisses

Les randonneurs utilisent des sacoches pour leurs vacances. Leur contenance peut aller jusque plus de 20 litres pour certaines. Elles peuvent même être étanches à la pluie !

Les paniers en acier ou en osier sont pratiques pour le marché, on les décroche du vélo et on part faire les étals. Une fois plein, il suffit de le raccrocher au guidon ou sur le porte bagage (en fonction de sa méthode de fixation) et on est parti.

Une caisse :

Là on arrive au cycliste bricoleur. La caisse peut être fixée par des tendeurs élastiques ou boulonnée sur le porte bagage à demeure, c’est réalisé de manière artisanale.

Les boutiques spécialisées ont adapté des "top box" ou coffres qui ferment à clef de manière à être posées sur le porte bagage.
sacoches : 20 à 60€, panier : 15 à 30€, box : 20 à 30€

 

—vélo utilitaire

© cyclinggypsies.wordpress.com
B. Sarrazin - Yuba Mundo - Montpellier
On change de braquet et c’est le vélo qui devient utilitaire. L’image d’Épinal stéréotype est le vélo jaune de LaPoste.

Avec un engin de cette facture, un caddie entier peut être transporté. La vitesse finale n’est pas élevée, mais ce n’est pas le but recherché. Les marque comme Kona et Yuba ont ce type de vélo en vitrine de leur marque.

GIF - 64.7 ko
kit-xtracycle

Évidemment les accessoires deviennent indispensables et ne peuvent convenir qu’à ces engins hors norme. Sacoches géantes, etc...

Le kit de montage X-tra Cycle permet de rallonger un vélo et d’en augmenter la capacité de portage.

Compter à partir de 1000€

 

—vélo cargo
 

JPEG - 125.4 ko
Pascale : Velo-cargo + sacoches

Une plateforme est intercalée entre la roue avant et le guidon. C’est là que seront posées les courses. Sacs, cartons, boites diverses, ... Certains réussissent même à déménager avec ces engins...

Le nec plus ultra est le triporteur ou le tricycle. Une capacité d’emport inégalable, mais une vitesse relative.
A partir de 2000€

 

3) Emporter derrière le vélo

Vient enfin la remorque ! La plus pratique possède deux roues, ce qui assure sa stabilité lors des chargement déchargements. Mais il existe aussi des modèles monoroues, utilisées principalement en randonnée.
Depuis quelques années, il est possible d’accrocher un caddie™ de marché derrière son vélo, ce qui est une évolution au panier !
Remorque : à partir de 100€, caddie à partir de 150€

4) Faire un mix avec 1-2-3 !

Ici on a les forçats des commissions !!! 8D

Merci aux modèles des photographies... et au marché place Saint Amé
Toutes les photos sont cliquables pour agrandissement
IMG © Lydr2Douai sauf mention contraires

Cet article (en version longue et commenté) fait partie de la Lettre DDV n°55 de l’automne 2011
- retourner au sommaire
- téléchargez la

PDF - 337.8 ko
Lettre-DDV-55