Contenu

Le vélo s’apprend à tout âge

Article Métro-France créé 14-09-2011 19:53, Anne Ael Durand

JPEG - 38.6 ko
© MetroNews

Florence a appris à pédaler grâce à la vélo-école de Montreuil. Aujourd’hui, elle est monitrice bénévole. © Anne Ael Durand 2011

 

Le vélo s’apprend à tout âge

A l’occasion de la Semaine de la mobilité, reportage dans une vélo-école qui enseigne la bicyclette à des adultes débutants

“Regardez au loin, laissez-vous aller et trouvez votre équilibre.” Les mains sont encore crispées sur le guidon, la selle est au plus bas et les pieds touchent terre, mais Mouna, Louisa et Samira écoutent les conseils et se lancent, anxieuses mais fières : pour la première fois, elles sont montées sur un vélo. 

Dans un parc ou sur un parking
Agées de trente à soixante ans, certaines ont fait une heure de trajet pour assister ce dimanche matin aux cours de la vélo-école de Montreuil. Dans les allées d’un parc ou sur un parking vide, les élèves apprennent à pédaler, démarrer, tourner, s’arrêter… Une dizaine de séances suffit pour acquérir les bases, mais chacun suit son rythme.

“Mes enfants savent faire du vélo mais pas moi. C’est un défi personnel”, explique Carla, 53 ans, qui imagine déjà des balades en famille le week-end. 

1 200 élèves en dix ans
“Ce sont à 90% des femmes, issues de l’immigration qui n’ont pas appris enfant. Certaines ne conduisent pas. Le vélo, c’est la liberté”, explique François Fatoux.  Ce militant associatif, écolo dans l’âme et passionné de vélo, s’est lancé presque par hasard dans ces cours pour adultes. En dix ans, 1 200 personnes sont passées par la vélo-école. 

“Apprendre à pédaler débloque souvent beaucoup de choses, explique Habiba. Les femmes prennent confiance, ça se voit à la position de leur corps.”

Pédaler dans le trafic, une étape en plus
Kamel est l’un des rares hommes présents. En trois heures, ce Parisien de 26 ans a trouvé son équilibre et pédale allègrement. Il se voit déjà enfourcher un vélo pour aller au travail à Paris. “Je n’aime pas le métro, il y fait trop chaud, c’est sale.” Mais si les plus aguerris partent en groupe se promener au bois de Vincennes, “savoir pédaler dans le trafic en toute sécurité, c’est encore un autre apprentissage”, avertit François Fatoux.

source : http://www.metrofrance.com/info/le-velo-s-apprend-a-tout-age/
anneael.durand@publications-metro.fr