Contenu

Vélorution Universelle 2011

Le 1er, 2 et 3 Juillet 2011, grand rassemblement vélo à Paris !
La Vélorution Universelle 2011 est lancée...

Toutes les infos pratiques sur : http://velorutionuniverselle.org

Une masse critique, c’est quoi ?

rédigé le : samedi 10 octobre 2009
par Vélorution Universelle Paris 2011

 

Le terme de « masse critique » est utilisé dans plusieurs domaines des sciences notamment, et en particulier en physique nucléaire. Il désigne la quantité d’un matériau fissile nécessaire au déclenchement d’une réaction nucléaire en chaîne de fission nucléaire. La masse critique biologique est quand à elle une quantité minimum de bactéries à atteindre afin d’induire une expression de gènes particulier nécessaires au bon fonctionnement du métabolisme. Littéralement, une « masse critique » désigne donc un nombre, un volume ou une quantité qu’il est nécessaire d’atteindre avant qu’une réaction puisse avoir lieu.

PNG - 18.4 ko
Une masse critique

Dans le domaine du vélo, il semble que les Chinois soient les premiers à avoir utilisé et mis à profit ce concept de « masse critique » : en effet, alors que le trafic n’était réglementé par aucune signalisation, les véhicules de type automobile ou camion s’imposaient naturellement, par leur nombre, leur volume et leur vitesse. Les cyclistes voulant traverser un carrefour devaient donc attendre de s’être amassés en nombre suffisant afin de pouvoir « forcer » le passage et ainsi couper le flux motorisé. La masse critique est atteinte.

PNG - 7.7 ko
L’effet de masse des vélos

Ces cyclistes chinois n’avaient probablement pas pour but, en s’agglomérant ainsi les uns aux autres, d’interroger sur l’occupation des routes par les véhicules motorisés. Cette question, ce sont d’abord les cyclistes étatsuniens qui l’ont posée ; en effet, alors que des manifestations cyclistes prenaient mensuellement place dans San Francisco depuis plusieurs années, le maire excédé par les « perturbations » provoquées par ces rassemblements cyclistes, tenta d’en interdire la tenue et fit arrêter quelques 200 personnes venues rouler ; il procéda également à la confiscation de centaines de vélos (des véhicules personnels à part entière, faut-il le rappeler ?). La masse critique était alors atteinte. Les décisions prises en faveur du système automobile de cette ville illustrèrent leurs limites. Ces démonstrations cyclistes firent résonance dans le monde entier, notamment à travers « Still we ride », un documentaire sur une répression similaire survenue à New York en 2004.

PNG - 5.7 ko
weOwnStreet

Évidemment, les Américains ne sont pas les premiers à avoir conduit de tels mouvements, mais aujourd’hui, ce sont bien les évènements de San Francisco qui font figure de symbole dans cette lutte (ne parlons pas de guerre :-) des cyclistes urbains contre le modèle « tout-auto-moto », généralisé dans toutes les grandes, moyennes et petites villes du monde.

PNG - 3.2 ko
Une structure en réseau

Des mouvement appelés « vélorution », « carfree network », « placeOvélos » ou encore « Reclaim the streets » fleurissent sur les 5 continents et entretiennent les idées initiées par les premières masses critiques.


Organisons nous aussi une masse critique à Douai,
Rejoignez-notre évènement sur Facebook