AG - 04 Mars 2006

publié le 29 avril 2006 (modifié le 25 mars 2011)

Election du bureau

L’Assemblée Générale de l’association, réunie le samedi 4 mars, a élu un nouveau bureau :
dont voici la liste des membres et leur attribution :
- Victor Sion (président),
- Claude Wauquier (secrétaire)
- Marie-Pierre Sion (secrétaire- adjointe),
- Jean-Michel Baudé (trésorier),
- Christian Lorenz (trésorier-adjoint),
- Jackie Avenel,
- Cécile Depretz,
- Jacques Dewailly,
- Geneviève Pirierros

PERSPECTIVES D’ACTION 2006

1°) Objectifs de l’association

Rappel de l’article 2 des statuts :
« Cette association se donne pour but de :
- Défendre les droits et la sécurité des cyclistes et deux-roues du Douaisis,
- Promouvoir l’ensemble des moyens de transports non polluants,
- Sensibiliser l’ensemble de la population et les administrations concernées aux droits et devoirs des deux-roues. »

C’est l’occasion de dire ici que ces statuts ne sont pas très pratiques, il faudrait les reprendre. Ce qui nécessite une AG extraordinaire.

Depuis dix années que l’association existe, la place du vélo en ville (à Douai surtout) a évolué positivement. Il est difficile de dire quelle part a prise l’association dans cette évolution, elle n’est certainement pas nulle. Il faut garder en tête la nécessité d’évaluer notre propre rôle dans les politiques publiques vélos.

Même s’il faut rester attentif sur ce qui se fait à Douai, il est temps d’agir maintenant sur d’autres communes du Douaisis qui en auraient bien besoin (on pourrait toutes les citer !), ou vers des établissements scolaires bien disposés, ou vers des entreprises prêtes à favoriser l’utilisation les modes de déplacements doux ; Le choix doit se faire entre toutes ces possibilités, il faut le faire en s’appuyant sur les adhérents implantés localement en les associant aux démarches auprès des élus.

Ce paragraphe a été l’occasion de plusieurs interventions pour souligner l’importance des communes extérieures à Douai et de la nécessité d’agir dans celles-ci, en particulier avec la participation active des adhérents de ces communes. Alain, s’appuyant sur l’exemple du salon du Bien-être, insiste sur l’intérêt de travailler avec la CAD pour influencer les politiques des communes membres.

Exemples d’expériences réalisables localement : vélobus et pédibus.

Pour favoriser le développement de l’usage du vélo en agglomération, le marquage des cycles est un moyen d’action contre le vol ; L’association pourrait réaliser des opérations de marquages régulièrement.

La formation des cyclistes à une culture vélo, en particulier lors des AG (printemps et automne) pourrait se faire régulièrement. Un prochain thème intéressant lors d’une AG : la place du vélo avec le tram.

2°) Relations extérieures

Avec les collectivités locales : Communauté d’Agglomération du Douaisis (CAD), les mairies, l’office de tourisme ;
Définir notre attitude par rapport aux décideurs : le partenariat est à privilégier avec les responsables politiques tant qu’ils restent ouverts à nos préoccupations et qu’ils font de réels efforts pour promouvoir les modes de déplacement doux. Mais parfois lorsque d’autres élus refusent de nous écouter, la contestation est un moyen de se faire entendre de ces élus et de la population.

Avec les associations de cyclistes : l’ADAV de Lille, la Fubicy, l’Association Française des Véloroutes et Voies Vertes (AF3V) ; participation aux AG.

Avec les associations environnementales, comme Dioxine ou l’Union Écologique de Flers, car les cyclistes sont sensibles à la dégradation globale de l’environnement.

3°) Développement de l’association

Si nous voulons faire progresser la place du vélo, il faut une association forte avec un nombre d’adhérents élevé et formés. Pour cela, nous devons nous fixer un objectif à atteindre pour le nombre d’adhérents.

Le suivi des adhérents, la relance des cotisations doivent se faire régulièrement ;

Le site de l’association fonctionne depuis plusieurs années, il faut maintenir cette vitrine active, et performante. Il faut nommer un responsable de ce site ; d’une manière générale, il faudra utiliser les nouvelles technologies pour correspondre avec les adhérents ;

Cependant, la lettre trimestrielle est aussi un bon moyen de maintenir le contact avec tous, adhérents et citoyens . Pour faire face collectivement à l’ensemble de ces tâches, il serait bon que le nombre de membres du CA soit plus important . D’autre part, des adhérents pourraient s’investir sur des points particuliers.

L’AG permettra de préciser s’il faut maintenir les sorties, développer la formation, assurer la défense juridique

4°) Manifestations publiques

En 2006, Droit d’Vélo fêtera son 10ème anniversaire. Nous pourrions le fêter dignement, en particulier lors de la fête européenne du Vélo, les 3 et 4 juin 2006 ;

Participation aux actions nationales : fête du vélo en juin, semaine de la mobilité, journée nationale des Voies Vertes ; Là aussi, l’AG devra choisir le nombre de manifestations parmi les suivantes :

D’autres sorties à Douai et environs pourraient se faire sur les thèmes suivants : Aquatic Tour, la mémoire des années 40-45 , le Tram : visite de chantier ;

Une sortie en septembre : Walcheren ?

5°) Revendications.

Agir auprès des bailleurs sociaux pour assurer la création de locaux pour vélos dans les nouvelles constructions.

Commissions de circulation dans les communes.

Communiqué de presse paru dans la Voix du Nord

2006.03.10

L’assemblée des adhérents de l’association DROIT D’VELO s’est réunie pour établir les priorités d’action pour l’année 2006. Depuis dix ans que l’association existe, la place du vélo s’est notablement accrue à Douai. C’est loin d’être le cas pour les autres communes du Douaisis. Aussi, même si nous resterons vigilants pour poursuivre le développement de l’utilisation du vélo et des modes de déplacement doux à Douai, en particulier avec l’arrivée du tram, un effort accru sera porté sur le reste du Douaisis. Nous travaillerons en équipe avec les adhérents présents dans ces communes pour que le vélo soit pris en compte dans les modes de déplacement au quotidien.

Nous relancerons le développement de l’asssociation : nombre d’adhérents, formation lors des assemblées trimestrielles, site internet vivant et réactif (http://droitdvelo.free.fr) , lettre trimestrielle.

Notre association organisera plusieurs manifestations publiques : action sur les ronds-points, fin mars, fête du vélo en juin, sorties à thème, 10ème anniversaire de l’association, marquage des cycles contre le vol, sortie extérieure en septembre.

Dans nos relations avec les collectivités publiques, nous serons exigeants et fermes sur la place qui doit revenir aux modes de déplacement doux, mais nous saurons apprécier les efforts et les progrès. Nous serons présents dans toutes les instances où se joue l’avenir des modes de transports.

Nous garderons des relations suivies avec les associations de cyclistes (Fubicy, tous à vélo, ADAV) et les associations locales de défense de l’environnement (Dioxine Vélo et Union Ecologique de Flers).

Un nouveau bureau a été élu : Victor Sion (président), Claude Wauquier (secrétaire), Marie-Pierre Sion (secrétaire- adjointe), Jean-Michel Baudé (trésorier), Christian Lorenz (trésorier-adjoint), Jackie Avenel, Cécile Depretz, Jacques Dewailly, Geneviève Pirierros.

Victor Sion