Droit D’Vélo douaisis

Lettre 53 - page 4

publié le 8 février 2011 (modifié le 19 février 2011)

téléchargez la lettre 53

Lettre DDV n°53  en grand format (nouvelle fenêtre)
Lettre DDV n°53
(8p, PDF, 1.4Mo)




LILAS, SERVICE D’AUTOPARTAGE à LILLE

VAP : Voisins en Auto Partagée
l’autostop de proximité
Lilas est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif qui met à disposition un service d’auto-partage sur la ville de Lille.
Voilà une association qui devrait largement se développer à l’avenir dans le Douaisis, la Région et ailleurs, le temps de recevoir un coup de pouce par des élus visionnaires.
Lilas a été créée en février 2007, par Keolis (société privée gérant le métro de Lille), l’Ademe, et la Ville de Lille, en partenariat avec plusieurs structures de l’économie Sociale et Solidaire (Les Cigales, Garrigue, Autonomie et Solidarité, Macif, et la Région Nord - Pas de Calais).

C’est un système permettant de louer rapidement une voiture en libre-service 24H/24 et 7J/7, disponible après la réservation sur internet ou par téléphone. Avec 14 stations réparties au coeur de Lille, Lilas est proche de l’utilisateur et des transports en commun.

Sa flotte de 30 véhicules (Twingo, Clio et Kangoo) favorise la disponibilité et permet de choisir le véhicule le plus adapté aux besoins de l’emprunteur.

Grâce à Lilas, il n’est pas besoin d’être propriétaire d’une voiture et ses dépenses liées à l’assurance, à l’entretien, au carburant et au stationnement.

Ce service est idéal pour :
- Les habitants des villes denses
- Les utilisateurs de transports en commun ayant besoin d’un véhicule pour certains déplacements ponctuels
- Les foyers faisant le choix de se passer d’une seconde voiture
- Les professionnels : associations, entreprises, administrations et professions libérales -Les familles ayant des Personnes à Mobilité Réduite(PMR) peuvent utiliser une Kangoo spécialement équipée pour voyager avec un fauteuil roulant.

http://www.lilas-autopartage.com

Comment assurer les déplacements domicile-travail de ceux qui habitent à 10 ou 15 km du centre-ville ou de la gare, sans utiliser son véhicule personnel ? Toutes les entrées de la ville-centre sont embouteillées le matin, puis le soir aux mêmes heures, et avec une personne par véhicule. N’y a-t-il pas d’autre solution que de prendre chacun son véhicule quand il n’y a pas de transport en commun?

Hé bien si ! L’association VAP entend réhabiliter l’autostop de proximité. Automobilistes et piétons peuvent s’inscrire à l’association (moyennant une cotisation de 10€), ce qui assure la sécurité de chacun. Les automobilistes s’engagent à avoir le permis de conduire et à assurer leur véhicule, bien entretenu. Il faut un point de rencontre, dans la commune de départ, un autre pour le retour. Chacun dispose d’autocollant de reconnaissance, et voilà, en voiture. L’automobiliste VAP, qui se rend à son travail, peut emmener le piéton VAP. Idem, pour le retour. Et bien sûr, tous les publics sont concernés, et pas seulement pour se rendre au travail.

Le plus difficile pour l’association est le lancement de l’opération : trouver des communes disposées à fournir le minimum d’aménagements : un petit parking d’arrêt et un poteau signalant le lieu de rendez-vous. Et ce pari est en train d’être gagné : plusieurs communes sont partantes (Cantin, Arleux, Hamel, mais aussi l’hôpital de Douai et la direction du TER NPdC (voir son site). Donc, bientôt vous verrez ce logo sur certains panneaux, sur les pare-brises ou des pancartes d’autostoppeurs.
Souhaitons longue vie et un grand développement à cette association.

VAP : http://www.vap-vap.fr

Dans le Douaisis, Martine Meeschaert : 06 67 78 08 28 / 03 27 89 53 22